Course de ligue indoor au RMCP 03/12/17 (round 3)

Je vais faire mon mea-culpa tout de suite, vous ne trouverez pas d’infos sur le 1/12. Le prenez pas mal, mais au niveau de nos courses locales, en 1/12, il se passe pas grand chose sur la piste. Trop d’écarts, peu de bagarre et un état d’esprit sur la piste (en stock en tout cas) un peu limite et des pilotes qui se parlent mal sur le podium. Bref, la catégorie est belle, aucun doute là-dessus, mais c’est juste trop chiant dans l’état actuel des choses pour motiver mes talents (ou pas) de conteur.

Ze introduction

Mes petites colombes, j’ai l’impression qu’on m’a écouté ! Une belle participation pour cette édition, notamment en touring 13.5 où un « record » a été battu. Ça fait plaisir, même s’il manquait quelques pilotes qu’on peut qualifier d’historiques. En plus d’une participation en hausse en touring donc, la qualité était au rendez-vous puisque nous pouvions compter un multiple champion d’Europe en 1/5, un finaliste A ETS stock et un champion de France 200mm, du lourd je vous dis, du très lourd même. Bien entendu je vous laisserai deviner qui est qui 😉

piste indoor rmcp modélisme radio-commandé compétition R/C
La nouvelle scène de crime.

Ze race (qualifs)

Découverte

Voilà une catégorie qui porte bien son nom! Et c’est Jennifer qui donne le tempo à tout le monde en s’adjugeant la pole avec 23T devant le jeune Arthur et son 21T. Romain complète ce trio avec 20T.

Touring stock

C’est la plus grosse catégorie en terme de participation. Ça fait plaisir, d’autant que la qualité était là comme expliqué en introduction. Des couples se sont formés à cette occasion (l’avenir ne nous dit pas s’ils ont planifié de partir en vacances ensemble plus tard). Les 2 premiers ne se seront pas lâchés avec B.A en 31T 5’08 » et Arnaud en 30T 5’02 ». Juste derrière, c’est encore pire puisque tout juste 5/10″ séparent Fabien de Guillaume (30T 5’05″442 pour Fabien et 30T 5’06″070 pour Guillaume). Ensuite, on décroche d’un tour pour retrouver Brice en 29T 5’05 ». Toujours en 29T, deux jeunes gens n’avaient pas non plus envie de se séparer: Yann et Cédric se sont querellés jusqu’au bout pour une poignée de figues puisque finiront avec à peine 2/10 d’écart (29T 5’09″531 pour Yann et 29T 5’09″768)!!! C’est Gérald qui clôture cette finale A (courue exceptionnellement à 8) avec une petite seconde d’avance sur le 9 et pole man en B, Romain Sansano. Voilà qui promet pour les finales.

Formule 1

Même si moins nombreux, le spectacle offert était très sympa. Le trio de tête était composé par Kevin, David et Abel, avec un net avantage pour les 2 premiers, seuls pilotes à passer la barre des 41T (8’06 » pour Kevin et 8’08 » pour David), Abel lui étant à 2 tours (39T 8’01 »). Pierre arrive à ne pas trop décrocher puisqu’il est dans le même tour qu’Abel, mais ensuite, ça dégringole. En 5 JP et 6 Cédric. Pour finir, Xavier en 7 et Alain 8.

Ze race (finales)

Découverte

podium decouverte rmcp modelisme radio-commandee automobileCe coup-ci non plus le pole man (enfin woman dans notre cas) ne tirera pas parti de sa position avantageuse. C’est Arthur, idéalement placé qui gagnera sa première course. Romain pour sa première course (et je ne pense pas que cela soit la dernière) termine à la 3ème place. Ca vaut bien une petite photo 😉

Touring stock

podium-touring-stock-13-5-rmcp-modelisme-radio-commandee-automobileOn prend les mêmes et on recommence. Le classement suivra sans l’ombre d’un changement celui des qualifs. Le duo de tête emmené par BA s’imposera logiquement devant un Arnaud un peu léger en motorisation (je crois que la prochaine ça ne sera pas tout à fait la même…). Pour conserver sa position, Fabien devra lui faire de gros efforts et compter sur une maladresse toute « pinardière » pour garder sa place sur le podium, Guillaume n’ayant lui le droit que de subir la dure loi de la course (ndlr: bien fait pour toi!). Brice lui ne put rien faire pour essayer de se mêler aux échauffourées et se contente de la 5ème place. Même si son classement final ne change pas, Yann et sa Tamtam reviennent dans le game avec des chronos qui se distinguent de ceux de Cédric et qui le confortent à la 6ème place, Cédric accrochant pour sa part la 7ème. Gérald pour son retour au touring clot cette finale A. La finale B sera gagnée par David suivi par Romain et Christophe.

Formule 1

Pour eux ça sera nettement moins calme. Kevin, malgré sa pole ne fera pas mieux que 2ème, laissant sa place à David. Abel se cramponnera à sa place sur le podium mais sans pouvoir disputer mieux. Son camarade Pierre fera 4, JP 5 et Xavier 6. Cedric et Alain
terminent ce classement.

 

 

 

Ze technique

1/12

On s’est attardé sur l’auto d’Alan Mir, pilote du club hôte, pour une raison principale, l’originalité de son châssis. Il s’agit d’une production provenant Black Art à destination des modèles de chez CRC. Sa grosse particularité réside dans son aspect, celui-ci étant moulé en carbone et dont les fibres qui le composent donne la sensation de s’être placées de manière aléatoire, ce qui rend le tout particulièrement rigide. Pour le reste, du classique mais de l’éprouvé.

Formule 1

Le pole man de la catégorie roulait en VBC Racing. Il n’aura apporté qu’assez peu de soin à l’esthétique de son installation électronique et à la réparation de son train avant, mais sur la piste ma foi, ça marche, comme quoi. Par contre, un effort particulier est à souligner pour ce qui est du refroidissement du moteur, avec enfin (d’après moi) un ventilateur soufflant au bon endroit.

Touring

Là, on arrive à un tout autre niveau de préparation, alors ouvrez grand vos yeux et apprenez! Tout est à sa place, tout est choupinet, y a rien qui dépasse… Bref rien à dire. Yann roulait avec une Tamiya TRF 419X, châssis qui se fait assez rare en France, mais qui rencontre un joli succès en Allemagne. Beaucoup de changements entre le 418 et le 419X, mais le principale, ou en tout cas le plus visible, c’est les amortisseurs qui se sont vus rapetisser pour tendre vers les nouveaux standards de taille imposés par Xray depuis la première T4. On va pas lister ici la longue liste des nouveautés, mais la 419X est une vraie nouvelle voiture.

Ze épilogue

Bon, et bien, une de plus. Je pense que majoritairement le tracé a plu, des détails sont à corriger mais tout le monde a eu la même possibilité que son voisin de tenter sa chance. Une belle participation en touring stock, des têtes d’affiches internationales et notre public d’habitués nous confirment que Pierrelatte, c’est the place to be en hiver pour jouer à la petite voiture de ce côté ci du Pecos!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s