Radio Flysky Noble NB4

Il était temps que les chinois se mettent à braconner sur le territoire des fabricants japonais de radio-commande « crédible ». A l’image de ce qu’ Hobbywing a fait il y a quelques années pour les ESC, Flysky se lance gentiment sur le marché du haut de gamme avec cette Noble NB4. Pour le moment, rassurez-vous (ou pas) l’idée n’est pas encore d’aller à la confrontation directe avec les acteurs majeurs de ce marché, encore que, mais plutôt de prendre ses marques et de montrer que, eux aussi, sont capable de gérer de A à Z un produit répondant aux exigences des pilotes avertis.

Pour la partie unboxing, je vous laisse faire quelques recherches sur Youtube (notamment la chaine d’ Hobbyking) pour vous faire une idée concrète du contenu de la boîte. Sachez tout de même que cette radio est livrée avec deux RX de 5,5g chacun, le tout pour environ 170 balles rendu à la maison… Qui dit mieux.

Les présentations étant faites, qu’est ce que ça dit cette radio? Et bien c’est que c’est loin d’être mauvais 🙂 La prise en main est facile, tout tombe assez naturellement à sa place. La qualité perçue de l’ensemble est bonne, les plastiques ne faisant pas « cheap » et le support du volant en alu vient confirmer cette impression. La taille de la gâchette est facilement réglable et le positionnement de celle-ci l’est tout autant. On pourra également à loisir régler la tension des ressorts du volant et de la gâchette pour parfaire l’ergonomie. Les menus sont clairs. Ils sont à mon sens un peu sobres, voir austères. Toutefois, grâce à l’utilisation de pictogrammes, on naviguera avec facilité, rendant pour le coup assez peu utile la notice pour les réglages courants. Pour finir, un mot sur les màj possibles. On pourra à la fois mettre à jour la radio (jusque-là rien de fou) mais également le RX (bonne surprise). La procédure étant expliquée dans la notice accompagnant cet ensemble, vous n’aurez donc aucune excuse à ne pas être up-to-date.

Abordons maintenant le principal, à savoir, comment ça se comporte en vrai? Pour être franc, le passage entre mon ancienne Sanwa M17 et cette Noble NB4 s’est fait très facilement. Le temps de réponse (annoncé à 3ms contre 2,45 pour la nouvelle Futaba 7PXR par exemple) est excellent et mon servo Sävox 1251 mg réagit parfaitement. En gros, on ne pourra pas citer la radio comme excuse en cas de mauvaise performance. On comprendra qu’il est difficile de juger un produit et de transmettre un feeling par ces quelques mots, donc je m’abstiendrai de tout commentaire enchanteur. Toutefois, entre son prix canon et ses performances solides, il est évident que c’est une radio qui trouvera son public parmi les pilotes les plus difficiles.

Considération sur le poids des carrosseries

Mes petites colombes, ça ne vous aura sûrement pas échappé, le poids est l’ennemi de la performance. C’est pourquoi tous les acteurs majeurs du business de la carrosserie en polycarbonate s’orientent vers des carrosseries encore plus légères. Voici donc 3 exemples de carrosserie pour commencer à se faire une idée :

Protoform

protoform MS7 modélisme carrosserie lexan
Protoform MS7 light

 

protoform MS7 modélisme carrosserie lexan
Protoform MS7 prolite

 

Montech

montech nazda 2 modélisme lexan
Montech Nazda 2.0

 

Montech annonce un gain de 20 à 25g sur la nouvelle gamme à venir.

Quant à la durée de vie, ça sera à chacun de se faire une idée par soit même de la solidité des carrosserie légère et super-légère, et de l’intérêt que cela vous apportera.

Bien entendu, tout ça sera mis à jour avec plus de modèle dès que l’occasion se présentera.

to be continued…

Nouveau moteur PRT AIR 10 S+

A l’occasion de la première manche de l’année 2018 du championnat de ligue 10, Arnaud Soulignac, pilote Haut Savoyard et officiel PRT Electonic, disposait, encore à l’état de proto, du nouveau moteur de son sponsor. Au programme, plus de tout. Plus léger, plus joli et plus rapide, on l’aura compris, le même mais en mieux. La version d’Arnaud pesait 154 g, et il s’agissait surement de la version préparée. Pour son setup, 5 de ratio, 59° de timing. Avec la pole et la victoire, la carrière de ce nouveau moteur commence bien.

Le tout disponible ici: PRT Electronic

20180114_172246 20180114_172253